• Ophélie Winter "Dieu m'a donné la foi" & Je marche à l'envers

    Chers amis (ies)

    Je me souviens de la chanson d'Ophélie Winter

    Mes enfants la chantaient en boucle à l'époque

    et moi je suivais derrière...mdr !

    Heureusement que les souvenirs existent.

    Bonne journée à tous

    Merci d'être là !

    Arlette

     

    En savoir plus :

    40 mg de morphine par jour

    D’étranges expériences avec la maladie qui avaient plongé la chanteuse dans une intense détresse. L’INA a exhumé ces déclarations qui font froid dans le dos et apportent un éclairage nouveau sur la situation actuelle de l’icone des années 2000.

     

    « J’ai mûri à travers la maladie et la souffrance »

     

    « J’ai l’impression d’avoir 50 ans, je n’ai pas eu le temps de savourer mon succès. Je réalise seulement aujourd’hui ma chance. »

     

    « Aujourd’hui, je me rends compte que c’est beaucoup plus dur. J’ai mangé mon pain blanc. »

     

    « On me contrôlait, on me manipulait, on m’encourageait à mettre mes seins en avant, je ne connaissais pas les rouages du système ! »

     

    « J’ai souffert d’une double paralysie faciale, une névralgie d’Arnold qui a provoqué des crises de céphalées. Je devais faire des infiltrations  tous les deux jours à l’hôpital Lariboisière. On m’administrait 40mg de morphine par jour  »

     

    « Dans ce type de pathologie, il n’y a que deux issues: la mort ou le suicide mais j’ai fait la rencontre d’un maître zen chinois qui m’a sauvée la vie et délivrée de ma frigorie »

    « Lorsque j’étais malade, j’ai eu envie d’en finir pour que la douleur s’arrête » Espérons qu'Ophélie sorte de ce cauchemar.


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique