• Défi de Gigi... 163...  Ma question

    Défi 164

    Les mots : Présent, selon, avant, pourtant,

    porter, compter, devenir, prévenir.

     

    Ma question

    Pour quelle raison, on n'a pas fait présentement aux disparus du virus et aux nombreux malades, un hommage solennel. Pourtant, il le mérite grandement.

    Cette question me tracasse l'esprit au plus haut point. Il me paraît normal de le faire le peuple tout entier souffre de cette situation.

    Quel est notre devenir, selon les médias tout va mieux !

    Le doute est dans notre esprit n'est-ce pas ?

    Dans des circonstances encore douteuses, il ne faut compter que sur nous-mêmes.

    Avant toute chose tenir fermement notre vie dans nos mains... afin de porter un avenir pour notre prochain encore plus loin. Restons vigilant.

    Prévenir c'est guérir.

    Arlette


    9 commentaires
  • Défi de Gigi..163 "écrire"

    Défi... 163

    Le thème : Ecrire

    Les phrases : Soudain j'ai su...Hélas on ne peut rien y faire.

    Les mots : futur, raison, attente, complice,

    quand, lorsque, maintenant, pourquoi.

    Défi de Gigi..163 "écrire"

     

    Comment t'écrire ?

    Que c'est bon d'aller vers le futur tout en ayant confiance. Dans ce cas la raison fait bonne figure mais pour moi n'a plus de sens. Seule l'attente, d'un désir réel, reste en suspend pour mieux se confier.

    Lorsque le moment complice tant attendu voit le jour sous un tilleul d'été, l'espoir renaît dans mes veines. Soudain, j'ai su que c'était lui, tout mon être tremblait d'impatience. Quand il m'a enlacé, j'ai vite compris. Fiction ou réalité maintenant le réveil est salé. Je t'écris avec mon âme et avec mon coeur mon tendre amour .

    Pourquoi, j'attends le jour? tout est devenu inutile. Hélas, on ne peut rien y changer, il a disparu sous un nuage pour l'éternité.

    Je reste là...seule, avec le goût de ses baisers.

    Arlette

     

     


    11 commentaires
  • Défi de Gigi... 162 "L'adolescence de Julie"

    Défi... 162

    Les mots : Tapis, sourire, brindille, obscurité, pareil

    calmer, écrire, plaire, sourire.

    Ou des mots se terminant par (age).

    Défi de Gigi... 162 " Un amour d'été "

     

     Un amour d'été

    Julie est allongée sur un tapis fleurit de coquelicots. C'est un âge magnifique l'adolescence, les premiers émois.

    Elle est ravissante dans sa robe orangée, le vent la soulève avec délicatesse. Laissant planer un doux parfum dans son sillage.

    Une brindille frôle son front sur ses longs cheveux noirs, elle devient poétique. Elle prend son cahier pour écrire sur sa page

    bien des émotions qu'elle pense enfantillage.

    Elle est pareille à une madone, son coeur résonne dans sa frêle silhouette si sage. Un sourire naissant sur son visage lumineux, promet un beau partage. Elle veut plaire à chaque moment, mais sans être en cage... Il va calmer son ardeur débordante de douceur pour attirer son langage élogieux.

    L'obscurité tombe sur la plaine, les coquelicots se ferment, elle est entourée de "Je t'aime" par une nature superbe.

    Arlette


    9 commentaires
  • Défi de Gigi... 161 Les hommes de l'ombre

    Défi...161

    Inclure cette phrase dans le défi :

    "Ici, je me souviens"

    Les mots : Refuge, tentative, mission, lettre,

    écouter, venir, prendre, résonner.

    Défi de Gigi... 161 Les hommes de l'ombre

     

    Les hommes de l'ombre

    Ici, je me souviens avoir gardé une lettre jaunie des années 44 pour une mission vitale.

    "Rester toujours grouper pour réussir" disait Guillaume. Les tentatives n'ont pas été vaine, chacun prenait à coeur ce qu'il faisait.

    Les résistants se réfugiaient dans les hautes montagnes. Souvent on entendait résonner les armes comme un écho dans la vallée.

    Les camarades venaient prendre les victuailles offert par les habitants et ce n'était pas sans risque.

    Aujourd'hui, c'est avec honneur que je lis la lettre jaunie, d'une femme à son mari.

    J'écoute le vent qui a traversé les âges pour leur rendre un dernier hommage, à tous ces hommes de l'ombre. L'amour du devoir à laisser des traces.

    Arlette


    9 commentaires
  • Défi de Gigi... 160 mots en "ail"

    Défi... 160

    Mettre 5 mots en "ail" dans le texte.

    Défi de Gigi... 160...5 mots en "ail"

     

    Au zoo

     

    Ne livrons pas bataille

    ça sent trop l'ail...

    Observons un instant

    Il baille ce grand ours...

     

    Il n'y a pas de faille

    Prenons vite l'éventail

    Avant de tirer la paille

    Sous sa couche étroite.

     

    Arlette


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique