• Défi d'Evy...333 "La porte du monde"

    Défi...333

    Le thème : La porte

    Les mots : Poser, monde, expliquer, accepter, toucher,

    bout, créer, fantastique, être, enter.

    Défi d'Evy...333 "La porte du monde"

     

    La porte du monde

    Le monde est une fantastique aventure. Quant on croit que tout est fini, il nous redonne l'envie.

    Envie d'accepter tout ce qui est sur terre, d'ailleurs comment faire autrement. Se poser et aller de l'avant, puis créer pour continuer d'exister.

    La porte de la vie est plus mince que le voile de Marie. Si on le touche, tout s'ouvre à nous. Le merveilleux, la sérénité d'un monde invisible et prodigieux.

    Vous l'expliquez n'est pas difficile, il suffit de croire en l'amour. Il est le lien pour être et améliorer l'espèce humaine. Au bout la vie est une porte symbolique.

    Arlette

     

    Ps : J'ai voulu expliquer dans mon texte, que le passage de la naissance d'un enfant, est un beau miracle de la vie. Tout comme la mort un passage vers une autre vie.


    15 commentaires
  • Défi d'Evy.. 332 "Ma chère Thérèse"

    Défi ...332

    Thème : regard

    Les mots : attendre, être, chercher, lécher, remuer, repartir,

    amour, partie, pleurer, grimper.

     

    Défi d'Evy.. 332 "Ma chère Thérèse"

    Ma chère Thérèse

    Reçois cette lettre pour t'informer de mon état. Pourquoi attendre les jours heureux, je vais aller les chercher où il se doit, au fond de moi. Repartir et pour aller où, ça ne vaut pas le coup.

    Les pleurs m'empêchent d'avancer, il faut que je réagisse à bon escient.

    Je vis dans l'urgence, peur que ma lumière s'éteigne avant l'heure. Remuer hier ne sert plus à rien, c'est une partie du temps perdu et j'en dispose peu.

    J'ai grimpé à la colline de l'amour, toutes ces parcelles qui m'entourent, je les imprime en leur coeur. Pour continuer mon chemin, légère est la présence du soleil, sous son regard, il lèche tout mon être d'une extrême douceur.

    Arlette


    14 commentaires
  • La plage

    Défi... 331

    Le thème : La plage

    Les mots : plage, naitre,jour, mousseline, pieds,vague,

    chaud, baie,passions, immensité, effacer.

    La plage

    La plage

     

    La Baie des Anges est magnifique,

    C'est ici que naissent,

    les passions au jour le jour.

     

    Un amour d'été peut naître et durer

    Ou s'effacer en quelques secondes

    Sur le sable chaud et brûlant.

     

    La lumière enveloppe sa robe mousseline.

    Devant l'immensité surprenante des vagues

    L'écume s'étale mouillant ses pieds.

     

    Léa rencontrera t-elle l'amour ?

    Elle fixe l'horizon avec mille questions

    L'avenir lui appartient.

     

    Arlette

     

     


    11 commentaires
  • Défi d'Evy... 330  "Un air de Guitare"

    Défi .. 330

    Le thème : Guitare

    Les mots : Revenir, égayer, gratter, note, voûte

    immobiliser, apaiser, complainte, consoler, murmurer.

     

    Défi d'Evy... 330  "Un air de Guitare"

     

    Un air de guitare

     

    Pablo revient d'un long voyage... il est attiré par le chant des mésanges qui égayent son passage. Il s'abaisse pour gratter sa terre natale. Un souvenir qui ne l'a pas quitté tout comme sa guitare.

    Il note sur un vieux papyrus d'une époque révolue sa musique. La voûte céleste s'ouvre devant lui comme par magie. S'émancipe alors une joie d'être indescriptible.

    Il est apaisé par toutes les craintes du temps jadis, ou tout était difficile. Il sort au bout de sa plume, l'encre noire cueillant les notes pas saccade. Il se console des affres de l'adversité, dans un murmure sans fin. Immobile par le temps incertain, tout est repos tout est divin. La complainte est née.

    Arlette


    5 commentaires
  • Défi d'Evy... 329... la pluie

    Défi ...329

    Thème la pluie 

    Les mots : Maussade, étirer, long, dégouliner, engouffrer

    caqueter, millier, cogner,douceur,engourdir.

    Défi d'Evy... 329... Vaccin sous la pluie

     

    Vaccin sous la pluie

     

    C'est du vécu. Le 13 juillet je me suis rendue chez mon médecin pour faire mon vaccin. Il faisait doux au moment où je suis partie, quand la pluie ma surprise avec ce temps maussade, heureusement j'avais mon parapluie.

    Seulement il n'a pas suffit à me protéger, les gouttes faisaient des ronds dans l'eau, ça tombait par millier.

    Tout au long du chemin la pluie redoublait avec une force incroyable. J'aurai pu prendre ma voiture, mais j'ai eu cette envie de marcher.

    Tremper, je me suis engouffrée dans la salle d'attente, ou des femmes caquettent entre elles. J'avais les doigts engourdis et dans mes chaussures ça faisait floc floc...  Ne riez pas... Je dégouline telle une serpillière. Je m'étire en posant mon parapluie par terre.

    J'éponge mon pantalon avec des kleenex. Le vaccin fait mon médecin me dit de rester un quart d'heure.

    Désolée, je ne reste pas, je suis trempée et j'ai froid. Je retourne vite chez moi. La pluie est moins forte, à la maison je me déshabille rapidement, Je me cogne à ma porte, zut ! Tous mes vêtements sont trempés... Quant aux chaussures c'est pas la joie.

    Quelle gourde j'ai été j'aurai mieux fait de prendre ma voiture !

     

    Arlette


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique